e2
logo Saison 2017-2018

 

 

 





 


 



NEWSLETTER


         
 
dCe formidable bordel
dde Eugène Ionesco

 

 
 
 
 
 

Création 2016

 

Distribution : Geneviève Bouillon, Éva Bruchet, Geneviève Gaillard,

                        Valérie Grange, Anne Loiret, Caroline Pradel,
                        Mégane Kloster, Marie-Françoise Savary,
                        Bernard Boda, Frédéric Gelly, Jean-Yves Lenoir,

                         Jonathan Deveyrdt, Frédéric Phelut
                         et François Pouzadoux.

 


Mise en scène : Jean-Yves Lenoir

 

Costumes : Denis Charlemagne

 

Régie : Ada Cavagna et Mylène Vantal

 

 

Durée du spectacle : 3h avec entracte

 
 
 

Ce formidable bordel

 

Au centre de la pièce, « le personnage » vient de toucher un gros héritage de son oncle d’Amérique qu’il n’a jamais connu. Le mutisme de héros énigmatique et contemplatif est saisissant et intrigant : il prononce seulement quatre mots et trois phrases durant toute la première moitié de la pièce. Contrastant avec ce héros peu loquace, les autres personnages qui gravitent autour de lui l’abreuvent de longs discours, aboutissant à une série de monologues étourdissants, aussi drôles qu’émouvants. Soudain, une révolution éclate, faisant taire les uns et redonnant la parole à l’autre. La pièce prend alors un tout autre chemin et continue de nous emporter avec elle.


Malgré son titre accrocheur, « Ce formidable bordel » est probablement l’une des pièces les plus méconnues de Ionesco. Et pour cause ! Jouer ce spectacle dans son texte intégral est un beau défi que la Compagnie du Valet de Coeur rêvait depuis longtemps de relever…

 

 
 
 
   

Eugène Ionesco


De son véritable nom Eugen Ionescu est né en 1909 à Slatina (Roumanie) et est décédé en 1994 à Paris

Après une enfance passée à Paris, Eugène Ionesco rejoint son père à Bucarest lors du divorce de ses parents. En 1938, il fuit la Roumanie devant la montée du fascisme, un régime contre lequel il se battra toute sa vie.

Sa première pièce 'La Cantatrice chauve' (1950) marque la naissance d'une nouvelle forme de théâtre, loin des codes classiques. Ionesco publiera chaque année de nouvelles pièces - dont 'Rhinocéros', 'Les Chaises , 'La Leçon' et 'Le Roi se meurt' - et sera finalement reconnu internationalement et finira même à l'Académie française en 1970, puis sera nommé officier de la Légion d'honneur en 1984.

Représentant du théâtre de l'absurde, mêlant comique et désespoir, ses pièces font rire, mais uniquement pour libérer l'homme de sa solitude indépassable et du ridicule de sa condition d'humain.

 
 

 

 

 

 
 

           LE VALET DE CŒUR
           Compagnie et école de théâtre

Réalisation site : Mylène Vantal